Twitter YouTube SoundCloud LinkedIn

Tiennot blog

Pourquoi pas Linux ?

Dimanche 2 octobre 2011, 15:33 (par guilhem)

On entend souvent parler de Linux en ces termes : « c'est compliqué », « le matériel récent n'est pas supporté », « pour faire un truc simple, il faut taper des commandes compliquées »... Je ne prétends pas démonter ici ces affirmations (d'autres l'ont déjà fait), ni même entamer un débat libre/propriétaire. J'expose simplement les raisons qui m'ont poussé à choisir Linux. Voici cinq bonnes raisons de choisir Linux :

- Linux est interopérable

Ce mot barbare signifie simplement que Linux s'efforce d'être compatible avec un maximum de standards. Prenons l'exemple des systèmes de fichiers. Windows ne peut lire que ses propres partitions (FAT32, NTFS), c'est-à-dire qu'il ne peut pas lire un disque formaté pour Mac par exemple. Mac OS X fait mieux; il accepte de lire les partitions au format Windows. Et Linux ? Il lit les trois : Windows, Mac OS, et son propre format (ext3, ext4) ! De plus, alors que les nouveaux systèmes d'exploitations exigent sans cesse des ordinateurs toujours plus puissants, Linux peut tourner sans problème sur des ordinateurs dépassés. Il est possible de prolonger la vie de vieilles tours au lieu de les envoyer à la casse.

- Linux ne ralentit pas avec le temps

Cet avantage, même s'il n'est pas spécifique à Linux, mérite d'être mis en avant. Alors que Windows ralentit petit à petit au cours de sa durée de vie, au point même de devenir inutilisable sans intervention, Linux reste toujours réactif et rapide. L'explication se trouve au niveau du disque dur. Les fichiers sont enregistrés d'un seul tenant sous Linux, alors que Windows les découpent en petits bouts éparpillés un peu partout : c'est la fragmentation. Ainsi, sous Linux, il n'est pas nécessaire de défragmenter.

- Linux est peu sensible aux virus

Les virus sous Linux existent, mais restent peu nombreux. Plusieurs raisons à cela. Déjà, les linuxiens étant minoritaires, développer un virus pour Linux est peu intéressant. De plus, les failles sont comblées très rapidement, bien plus vite que pour d'autres logiciels. Pour peu que le système soit mis à jour régulièrement, il est alors protégé. Enfin, la notion de compte administrateur est très différente de celle de Windows, et ce dernier est mieux protégé. Pour ces raisons, et si l'on est un minimum prudent, il n'est pas nécessaire d'installer d'antivirus sous Linux, d'où un gain de capacité et de rapidité.

- Linux est simple à entretenir

Sous Linux, il n'est pas nécessaire de faire appel à des logiciels spécifiques de nettoyage, comme CCleaner. Le système s'en sort très bien tout seul, et quand bien même l'utilisateur ne serait pas satisfait, il peut reconfigurer lui-même la fréquence de suppression des fichiers temporaires. Le système de mises à jour est aussi bien conçu : il s'exécute automatiquement en tâche de fond pendant que l'utilisateur travaille, évitant ainsi d'attendre de longues minutes à l'extinction le temps que le système se mette à jour, comme sous Windows. Enfin, installer un logiciel sous Linux est simple : il suffit de passer par les dépôts, équivalents de l'AppStore d'Apple. D'ailleurs, ce sont les premières distributions comme Debian qui ont inventé ce concept. Il n'y a qu'à voir les paquets des applications pour iPhone : ce sont des paquets Debian !

- Linux permet d'apprendre

Comme Linux est ouvert, il est aisé de se plonger dans la documentation pour comprendre le fonctionnement du cœur du système. Souvent, un problème rencontré est l'occasion d'en apprendre plus. Et la communauté d'utilisateurs est vaste, plus importante que celle d'autres systèmes libres, comme BSD. Ainsi, les forums d'entraide ne manquent pas.

Pour se rendre compte de toutes ces qualités, le mieux est peut-être de l'essayer par soi-même...

Commentaires